Symptômes et objectifs

Travail sur soi : compréhension, confiance, estime
Dépasser ses limites, blocages, traumatismes. Se libérer des dépendances de la culpabilité des schémas toxiques et de la quête désespérée de la connaissance.

Symptômes

  • Traumatismes
  • Anxiété
  • Dépression post-partum, pré et post-ménopause
  • Manque de confiance en soi
  • Syndrôme du sauveur
  • Victime de manipulation, de mobbing et harcèlement, de violences physique et psychologique

Conflits conjugaux

  • Problèmes de communication
  • Problèmes de compréhension
  • Problèmes d’écoute
  • Problèmes de conciliation
  • Problèmes de respect
  • Problèmes de transmission de valeurs éducatives

Du côté des enfants (même devenus adultes !)

  • Les fratries (la place de chacun ; quelle symbolique ? Quel projet de vie ?)
  • Les recompositions familiales qui redistribuent la place de chacun
  • Les rôles et les fonctions des adultes référents et les conflits de loyauté que cela engendre
  • Les limites et les règles éducatives clairement énoncées et fondées pour être clairement respectées
  • Les conflits et les étapes nécessaires dans l’éducation et le parcours de l’enfant
  • La confiance en soi construite brique par brique sur un socle infaillible : les parents
  • Le goût de l’apprentissage et de l’effort comme preuve et prise de conscience indéfectible de sa propre valeur
  • Le rêve, le désir, la frustration comme moteurs de développement de soi.

Conflits parentaux

  • Entre les parents ensemble ou séparés
  • Avec les grands-parents
  • Avec les enfants, les petits-enfants, les beaux-enfants
  • Entre les nouveaux conjoints (dans le cadre des familles recomposées)

L’Approche par le soin

L’être humain est doué de la Raison et d’Emotions, relayés par la parole. Il est également une « Enveloppe Corporelle » avec des connections cellulaires qui gardent en mémoire notre historique. Ce corps détient sa propre logique et son propre langage.

Freud disait à ce propos : « Le psychique fait alors un saut dans l’organique ».

Ainsi, lorsque les mots font place aux maux, nous avons toujours la formidable opportunité de (nous) comprendre afin d’évoluer et de (nous) guérir.

Nos maladies (« mal a dit »), nos malaises (« mal à l’aise ») font sens. On parle alors de Psychosomatisation.

L’Approche Psychosomatique permet d’aborder les symptômes et les souffrances suivants :

  • Douleurs : articulaires, musculaires, cutanées et les migraines
  • Emotions : colère, fatigue, peur, apathie, mélancolie
  • Problèmes respiratoires (asthme) et ORL récurrents
  • Addictions, blocages, insomnies
  • Poids et image de soi : anorexie, boulimie, surpoids, troubles alimentaires

Le contenu de la séance :

« La blessure initiale est au cœur de tout travail en mémoire du corps »

Cette thérapie s’oriente sur le « Pourquoi » et la légitimité ou non de nos croyances et de leur appartenance ; elle permet de comprendre le « Comment » et les solutions possibles d’atténuer, voire à faire disparaître des symptômes sur une durée relativement courte.

Il s’agira au cours du travail, de décoder la géographie corporelle propre à chacun : « Qu’est-ce que mon corps verbalise en s’exprimant de la sorte ? »

Pourquoi et Comment ces mêmes maux, ce même schéma lésionnel, cette chronicité, ces mêmes douleurs, ces mêmes problèmes, ces mêmes manifestations ?

Savoir Pourquoi et savoir Comment, permet d’agir afin de ne plus subir.